L’utilisation des logiciels de GRH, c’est tout?

Il est important de savoir que les NTIC dans les RH ne se limitent pas simplement à l’utilisation des logiciels pour la gestion des ressources humaines tels qu’OpenERP. Et non! C’est en effet ce que cet article tente de nous faire comprendre à l’aide d’explications à la fois techniques et détaillées, tout en restant compréhensible.

[…] Les NTIC regroupent l’ensemble des nouveaux outils de communication apparu ces dernières années essentiellement dans le domaine de l’informatique. Cela peut comprendre les machines, les logiciels, Internet, Intranet, les CD-ROM et DVD-ROM …

Ce terme peut également désigner des techniques telles que les Groupeware et leur composante Workflow, l’architecture client-serveur …

Mais ce terme englobe aussi le minitel, les messageries vocales, les visioconférences …

Les NTIC sont un outil indispensable au service d’un politique de RH déterminée pour les DRH, surtout quand il s’agit d’une entreprise qui a déjà quelques dizaines d’employés. Cependant ce n’est pas la solution miracle.

Les logiciels utilisés pour la Gestion des Ressources Humaines sont souvent destinés à des grosses entreprises (1000 salariés dans l’international ou 500 salariés dans le national).

Par exemple, une entreprise internationale peut avoir un logiciel avec des modules transnationaux tandis que d’autres seront nationaux. Ainsi elle pourra facilement adapter sa grh aux différentes législations nationales. Ce type de logiciel ne concerne pas les PME-PMI.

Cependant les NTIC ne se limitent pas à l’utilisation de logiciel pour la grh. Les DRH utilisent également différentes techniques :

  • Client Serveur : techniquement il s’agit de la  » réconciliation  » des PC avec les plus gros systèmes informatiques. Le schéma général d’une application se décompose en trois parties : l’interface utilisateur, les données hébergées dans des bases de données et le traitement des ces données. Dans un système traditionnel l’ensemble du travail est effectué sur un gros ordinateur central : le Serveur. L’architecture Client Serveur permet de répartir les données. Ainsi les utilisateurs peuvent ils mettre à jour les bases de données en temps réel tout en préservant la cohérence du système.
  • Groupeware : cet outil utilise les réseaux locaux informatiques et les infrastructures de télécommunications. cela permet de faire circuler l’information, indépendamment des contraintes de temps et de distance. L’objectif est d’ouvrir le système information ressources humaines aux salariés pour de la saisie partagée.
  • Internet/ Intranet : L’intérêt du réseau Internet est de connecter dans le monde entier des ordinateurs de taille et de conception différentes, mais capable de communiquer ensemble à travers des protocoles communs. L’Intranet, c’est la version privée, au sein même de l’entreprise d’Internet. Cela permet d’avoir une messagerie et une diffusion d’informations internes.
  • Workflow : Workflow, que l’on peut traduire littéralement par  » flux de travail « , est une des composantes du Groupeware. Il s’agit de remplacer le flux des documents papiers par des flux électroniques.

Il est évident que là encore ce sont des techniques essentiellement développé dans les grandes entreprises, à l’exception d’Internet.

Les NTIC Quelles compétences nouvelles pour les DRH demain ?

Il est certain que les Directeurs des Ressources Humaines vont devoir manier l’informatique. Or actuellement même s’ils ont une bonne image des NTIC, très peu d’entre eux les utilisent.

Les DRH vont devoir s’impliquer dans la mise en place des NTIC en interne. En effet un logiciel de RH ne sera efficient que si le DRH s’implique dans sa conception. L’élaboration du logiciel doit avant tout prendre en compte les besoins exprimés par l’encadrement et les instances représentatives du personnel, besoins qui sont rapportés par le DRH.

Cela nécessite donc de sa part certaines compétences.

Le lien entre informatique et la GRH va même encore plus loin dans certain cas. La société CCMSA par exemple a regroupé dans une même direction la DRH et l’informatique en avançant que l’organisation du travail et l’évolution des postes seront de plus en plus liés à l’informatique

Article : http://www.interef.com/ateliers/grh_demain/fiches/ntic.htm

Cet article reflète bien l’environnement complexe dans lequel les technologies de l’information évoluent au sein des ressources humaines. Il va de soit que les spécialistes en SIO se doivent d’être non seulement compétent dans leur domaine, mais de plus en plus ils ont la nécessités d’être réceptifs par rapport à l’environnement qui les entourent pour bien cerner les véritables besoins de l’entreprises dans laquelle ils évoluent.

De ma propre opinion personnelle, cet article me semble très intéressant car il permet de voir les principes de base d’un monde de plus en plus complexe dans lequel les GRH évoluent au sein de l’entreprise. N’est-ce pas un peu plus clair? Probablement pas! Certes, cette article nous ouvres l’esprit par rapport à la base de fonctionnement des NTIC dans les GRH et peut créer de multiples questions à laquelle nous aurons peut être la chance de traiter sur ce blog dans le futur!

Martin Desjardins

Publicités

~ par siohiver2001 sur 4 mars 2010.

2 Réponses to “L’utilisation des logiciels de GRH, c’est tout?”

  1. Bonjour Martin,

    Pour compléter ton article, j’ajouterai les 3 principaux facteurs clés de succès dans un projet NTIC en RH :

    • 1 : Traiter des besoins et non satisfaire des désirs
    • 2 : Intégrer la vie du projet dès l’amont
    • 3 : Privilégier l’ouverture et la standardisation

  2. Bonjour,
    Comme on l’a vu en cours, les 2 acteurs principaux de la mise en place ou de l’évolution des SI au sein d’une organisation sont, d’une part, les professionnels en SIO, et d’autre part, les directeurs des différentes fonctions organisationnelles. Il ne faut toutefois pas oublier non plus l’importance du directeur général, qui se doit lui aussi compétent, ou du moins informé des technologies de l’information et des enjeux dans son domaine d’activité. En ce qui concerne les SI pour la fonction de gestion des ressources humaines, je crois personnellement que plusieurs gestionnaires en ressources humaines ne sont pas assez informés sur les nouvelles technologies et leurs enjeux, car ils ne se sentent pas assez concernés. Ils croient que c’est la fonction informatique de l’organisation qui va s’en occuper, mais ils doivent eux-aussi participer à l’élaboration des systèmes d’information organisationnels en tenant compte de leurs besoins. Sinon, à quoi bon avoir un système de gestion implanté, mais sous-utilisé, comme on en voit naître dans plusieurs entreprises? Voilà pourquoi on ne cessera jamais de souligner l’importance majeure des TI dans la fonction des ressources humaines, ainsi que dans toutes les autres fonctions organisationnelles.

    Mélissa Rochette, Équipe 52

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :